Jesus is taken down from the Cross

Jesus is taken down from the Cross
- Jesus is taken down from the Cross
Il est très probable qu’à cette époque l’accès à un lieu de souffrance n’était pas autorisé aux femmes. Il est possible qu’elles se tenaient un peu à l’écart, à la Porte d’Ephraïm. Elles sont pourtant nombreuses, celles qui ont accompagné Jésus depuis la Galilée. (Mtt.XXVII, 55-56) : «Parmi elles, il y avait Marie de Magdala, Marie, la mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée». (Mc.XV, 40-41) «Un certain nombre de femmes étaient aussi présentes, observant à distance. Parmi elles, il y avait Marie de Magdala, Marie, la mère de Jacques le Mineur et de Joseph, et Salomé, qui, toutes, l’avaient suivi et avaient veillé sur lui quand il était en Galilée, et il y avait plusieurs autres qui étaient venues à Jérusalem avec lui». Ces femmes, tenues à distance, sont toujours là, à notre époque, dans notre monde moderne. J’aimerais leur donner une place ans cette représentation. Aux femmes-piliers, aux femmes-soutien, qui conseillent, consolent, accompagnent, qui agissent à l’écart de la grande scène. Si l’image d’une mère accablée par le destin a accompagné pendant longtemps cette station, j’ai choisi de représenter ici les femmes solides, matures et courageuses, dont le regard dit : «Pourquoi ?»